Table ronde - Journée mondiale de la liberté de la presse

À l’occasion de la journée mondiale de la liberté de la presse, la France a participé à une table ronde organisée par le service de l’information des Nations unies à Genève et le bureau de liaison de Genève de l’UNESCO, avec le soutien de plusieurs États Membres sur le sujet « Médias, justice et état de droit : les contrepoids du pouvoir ».

JPEG

Dans un contexte de plus en plus hostile à l’égard des journalistes et des médias, ce dialogue interactif a permis d’aborder les enjeux associés à la liberté de la presse, à l’accès à l’information ainsi qu’à la liberté d’expression en ligne. L’importance du système de justice dans le cadre de la protection de la liberté de la presse a également constitué un thème central des discussions.

Le débat, modéré par Alessandra Vellucci, directrice du service de l’information des Nations unies à Genève a réuni l’Ambassadeur Elisabeth Laurin, Représentant permanent de la France auprès des Nations unies à Genève et des autres organisations internationales en Suisse, l’Ambassadeur Walid Doudech, Représentant permanent de la Tunisie auprès des Nations Unies à Genève, M. Noel Curran, directeur général de l’European Broadcasting Union, et Nathalie Prouvez, Chef de la section état de droit et démocratie au Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme.

JPEG

La France a rappelé son profond attachement à la liberté de la presse et l’accès à l’information pour la vitalité de nos modèles démocratiques. Nous sommes pleinement engagés au niveau national comme international à promouvoir la protection des journalistes dans l’exercice de leurs fonctions. La France porte à ce sujet une résolution à l’Assemblée générale des Nations unies afin de rappeler les devoirs des Etats en matière de sécurité des journalistes.

La France est mobilisée pour protéger et renforcer la liberté des journalistes, et permettre à l’ère du numérique aux citoyens d’accéder à une information libre et sûre.

publié le 03/05/2018

haut de la page