Syrie - Rapport de la commission d’enquête des Nations unies

La commission d’enquête internationale sur les violations des droits de l’Homme en Syrie vient de publier son rapport portant sur la période du 15 juillet 2013 au 20 janvier 2014, période marquée par une intensification du conflit.

Ce rapport, qui s’appuie sur plus de 550 témoignages, dénonce en particulier le recours par le régime aux sièges de villes et à la famine comme méthode de guerre, ainsi que les campagnes de bombardements aériens prolongés, à la fois disproportionnés et indiscriminés, sur des zones peuplées. A la suite de la résolution 2139 qui condamne ces pratiques, ce rapport vient détailler les méthodes abjectes et contraires au droit international humanitaire et aux droits de l’Homme employées par le régime et que la France a toujours dénoncées.

La France dénonce les crimes de guerre et les crimes contre l’humanité commis en Syrie et se joint à l’appel de la commission d’enquête pour la saisine de la cour pénale internationale. Il est crucial de lutter contre le sentiment d’impunité qui s’étend en Syrie.
Dans cette perspective, la France soutiendra au conseil des droits de l’Homme le renouvellement du mandat de cette commission, dont les travaux sont indispensables pour documenter ces crimes en toute indépendance.

publié le 05/03/2014

haut de la page