"La France continuera à défendre la neutralité du net"

Le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères s’est rendu le 15 décembre 2017 à Aix-en-Provence pour présenter la stratégie internationale de la France pour le numérique au sein de l’espace thecamp, lieu emblématique de l’innovation en matière de numérique.

Il était accompagné dans son déplacement par des représentants de l’écosystème numérique français et européen.

Cette visite est à l’image de la nouvelle diplomatie que les enjeux numériques exigent, une diplomatie capable de faire dialoguer acteurs publics et secteur privé, monde de la recherche et représentants de la société civile.

Imaginé comme un « camp de base », thecamp est un campus hors-norme qui fédère : grandes entreprises, PME, élus et collectivités, startups en résidence, experts, jeunes créatifs. À l’occasion de sa venue, le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères aura l’occasion d’échanger avec des entrepreneurs et des startups internationales.

JPEG

Il a par ailleurs participé à une table-ronde sur les enjeux du numérique avec des experts du secteur, tels qu’Alexandre Cadain, fondateur d’Anima.ai, spécialiste de l’Intelligence Artificielle, Naomi Roth, fondatrice de Virtuality for Reality, experte internationale dans les domaines liés à la Réalité Virtuelle, et Ammin Youssouf, fondateur de la plateforme Afrobytes qui connecte la diaspora tech avec les écosystèmes africains.

A revoir en vidéo

A l’issue de ces échanges, le ministre a présenté les grandes orientations de la stratégie internationale de la France pour le numérique, qui avait fait l’objet d’une consultation publique lancée en 2016.

La Stratégie internationale de la France pour le numérique (décembre 2017)

Consultez la stratégie internationale de la France pour le numérique en cliquant ci-dessous :

PDF - 155.8 ko
(PDF - 155.8 ko)

En s’accélérant, la révolution numérique bouleverse l’ensemble des sphères d’activité humaine et précipite l’émergence d’un espace numérique mondial, nouveau milieu à part entière de conduite des relations internationales. Qu’il s’agisse de la réussite de notre économie dans la compétition mondiale ou des conditions de la stabilité, de la sécurité et de la puissance à l’échelle internationale, le numérique est désormais un enjeu de premier ordre pour notre politique étrangère et pour l’action publique dans son ensemble.

Parce que ces bouleversements portent en eux le risque de voir un monde numérique dérégulé, dangereux et fermé s’imposer, il est temps pour la France de définir les principes du monde numérique qu’elle veut voir prospérer à l’international. Pour cela, elle doit promouvoir un modèle conforme à ses valeurs. Ce modèle s’inscrit contre les tendances au cloisonnement, au contrôle des réseaux et à la déstabilisation qui se font jour dans l’espace numérique. Ce modèle n’est pas non plus semblable à celui porté par les grands groupes numériques américains et chinois : il entend protéger davantage en garantissant le respect des droits fondamentaux, en soutenant le principe de loyauté et en défendant une concurrence et une fiscalité équitables.

C’est dans cette perspective que le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a élaboré la Stratégie internationale de la France pour le numérique. Il l’a fait en concertation avec l’ensemble des administrations concernées et en ouvrant son texte à consultation publique. Cette Stratégie, qui s’articule autour de trois grands axes – gouvernance, économie, sécurité – constitue le cadre de référence et la feuille de route diplomatique des années à venir. A travers ce texte, la France promeut un monde qui conjugue liberté et respect des normes. Ce monde s’inscrit dans un horizon européen, car seule l’Union européenne sera à même d’incarner et de porter cette vision à l’échelle internationale.

publié le 15/12/2017

haut de la page