Sommet mondial sur les hépatites

A l’occasion du sommet mondial sur les hépatites, organisé par l’Organisation mondiale de la santé et le Brésil, à São Paulo du 1er au 3 novembre 2017, la France réaffirme son engagement dans la lutte contre l’hépatite.

La France participe au sommet mondial sur les hépatites. Ce sommet réunit différents partenaires afin d’accélérer les efforts dans la lutte contre ces maladies.

L’hépatite virale constitue une problématique centrale de santé publique mondiale. Selon les estimations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), fin 2015 :

  • 325 millions de personnes vivaient avec une hépatite chronique ;
  • 257 millions étaient infectées par le virus de l’hépatite B ;
  • 71 millions de personnes par le virus de l’hépatite C.

Les hépatites B et C sont celles qui sont responsables du plus grand nombre de décès dans le monde : elles représentent 96% de la mortalité due à l’hépatite.

La lutte contre l’hépatite fait partie de l’Agenda 2030 pour le développement durable. La cible 3.3 fixe l’objectif suivant : « D’ici à 2030, mettre fin à l’épidémie de sida, à la tuberculose, au paludisme et aux maladies tropicales négligées et combattre l’hépatite, les maladies transmises par l’eau et autres maladies transmissibles ». Pour lutter efficacement contre les hépatites, la couverture santé universelle doit être assurée, avec une attention portée aux populations vulnérables, davantage susceptibles d’être infectées par les hépatites.

En mai 2016, l’OMS a, pour la première fois, élaboré une stratégie du secteur de la santé contre l’hépatite virale, adoptée par les Etats membres lors de la 69ème Assemblée mondiale de la santé.

publié le 03/11/2017

haut de la page