Droits humains en Bolivie - Recommandations de la France

Droits humains en Bolivie - Recommandations de la France

34ème session du Groupe de travail de l’Examen périodique universel

Bolivie

Intervention de la France

Genève, 5 novembre 2019

La version prononcée fait foi.

Merci, Monsieur le Président.

Je voudrais tout d’abord saluer la délégation bolivienne pour la présentation de son rapport.
La France salue les avancées de la Bolivie, notamment les efforts entrepris pour réduire la pauvreté et lutter contre les violences faites aux femmes. La France reste attentive à la situation des droits de l’Homme en Bolivie, compte tenu des défaillances du système judiciaire, des menaces dont sont victimes les défenseurs des droits de l’Homme dans le pays et des atteintes aux droits des femmes et des personnes LGBTI.

La France adresse les recommandations suivantes à la Bolivie :

-  Assurer l’indépendance de la justice et améliorer l’efficacité et la crédibilité du système judicaire et carcéral, notamment en augmentant les ressources financières et humaines, et en formant le personnel au respect des droits de l’Homme ;

-  Garantir la liberté d’association, d’expression et d’opinion ainsi que la liberté de la presse, en renforçant l’indépendance et les moyens des organismes d’appel (Defensor del Pueblo, Tribunal medio-ambiental, etc.) et en bannissant toute pression fiscale à leur encontre ;

-  Renforcer les moyens et l’indépendance de l’organe électoral plurinational ;

-  Assurer le respect des droits et santé sexuels et reproductifs en décriminalisant l’avortement et en permettant un avortement sûr et légal dans toutes les situations et à toutes les femmes et les filles. Garantir que toutes les femmes et les filles qui ont recours à l’avortement, ainsi que ceux qui le pratiquent, ne fassent pas l’objet de sanctions pénales ;

-  Promouvoir l’égalité des genres en légalisant le mariage et les unions civiles et l’adoption pour les couples de même sexe.

Je vous remercie.

Dernière mise à jour le : 6 novembre 2019
Retour en haut