Situation des droits de l’Homme en Côte d’Ivoire

33ème session de l’Examen périodique universel

Côte d’Ivoire

Intervention de la France

Genève, 7 mai 2019

La version prononcée fait foi.

Merci Monsieur le Président.

Je remercie la délégation ivoirienne pour la présentation de son rapport.

La France salue les efforts engagés par la Côte d’Ivoire pour améliorer la situation des droits de l’Homme dans le pays, tels que l’adoption d’une loi sur la protection des défenseurs des droits de l’Homme.

La France encourage la Côte d’Ivoire à poursuivre ces efforts pour renforcer encore la protection des droits de l’Homme et adresse les recommandations suivantes à la Côte d’Ivoire :

-  Favoriser l’accès à une éducation continue, gratuite et de qualité, et ce sur l’ensemble du territoire national de la Côte d’Ivoire ;

-  Renforcer l’arsenal répressif et éducatif pour lutter contre les violences faites aux femmes, particulièrement les mutilations sexuelles féminines ;

-  Ériger la lutte contre la corruption portant atteinte grave aux droits fondamentaux et à l’État de droit en cause nationale ;

-  Améliorer l’accès aux soins des populations les plus vulnérables et promouvoir le droit à la saanté ;

-  Encourager le gouvernement à prendre des mesures pour garantir que les prochaines élections soient crédibles et transparentes.

publié le 09/05/2019

haut de la page