Situation des droits de l’Homme au Mali

Situation des droits de l'Homme au Mali

40ème session du Conseil des droits de l’homme

Dialogue interactif avec le Rapporteur Spécial sur le Mali

Intervention de la France

Genève, 19 mars 2019

La version prononcée fait foi.

Monsieur l’Expert Indépendant,

​La France tient à vous remercier pour votre rapport sur la situation des droits de l’Homme au Mali et réitère son soutien à votre mandat.

Vous évoquez dans votre rapport une dégradation du contexte sécuritaire et le retard dans la mise en œuvre de l’Accord, qui menacent le processus de paix engagé et affaiblissent l’Etat de droit.

La France ne peut que s’inquiéter des violations des droits de l’Homme et des atteintes à ces droits, commises par les groupes armés et les groupes terroristes, qui menacent la sécurité des populations civiles.

La France salue la coopération du Mali avec ce Conseil et ses efforts pour améliorer la situation droits de l’Homme. Nous sommes toutefois préoccupés par la dégradation de la situation sécuritaire, l’augmentation des conflits communautaires et les cas rapportés d’abus des forces de sécurité, liés à l’impunité des responsables de ces violations. Des enquêtes exhaustives doivent également être menées.

Il est nécessaire d’impliquer les femmes, la jeunesse et les réfugiés à tous les niveaux de prise de décisions et dans le processus de paix. Au même titre que la société civile, ils sont essentiels pour garantir une transition démocratique, juste et pérenne.

La France en appelle aux autorités maliennes à poursuivre la mise en place de mesures de protection des populations civiles et à renforcer leurs efforts pour restaurer l’autorité de l’Etat dans les zones considérées comme à risques. La France ne peut que réitérer son appel au gouvernement à abolir la peine de mort et à ratifier le seconde protocole facultatif se rapportant au Pacte des droits civils et politiques. En outre, la lutte contre le mariage d’enfants doit être accentuée.

La France renouvelle son soutien au gouvernement Malien dans ses efforts de mise en œuvre de la paix et à la Force conjointe du G5 Sahel pour faire face aux défis sécuritaires.

Je vous remercie.

Dernière mise à jour le : 24 juillet 2019
Retour en haut