Situation des droits de l’Homme au Chili

32ème session du Groupe de travail de l’Examen périodique universel

Chili

Intervention de la France

Genève, 22 janvier 2019

La version prononcée fait foi.

La France salue l’engagement du Chili en faveur du respect des droits de l’Homme.

Le Chili a adhéré à plusieurs instruments internationaux et a renforcé son cadre institutionnel en la matière. Plusieurs réformes législatives ont été menées en faveur des droits des femmes et des personnes LGBTI.

La France fait les recommandations suivantes au Chili :

• poursuivre le travail de justice concernant les violations perpétrées pendant la dictature et en punir les responsables de manière effective et adaptée à la gravité des crimes commis ;

• instaurer des institutions adaptées à la protection de l’enfance, et à la réinsertion de mineurs ayant commis des infractions,

• mettre en place des programmes d’éducation sexuelle dans les écoles et des campagnes de prévention, en s’appuyant sur la société civile ;

• garantir l’accès aux soins pour les femmes souhaitant recourir à un avortement dans les trois cas prévus par la loi ;

• garantir le droit à un environnement sain en élaborant des normes contre les effets néfastes des activités industrielles ;

• lutter contre les discriminations dont sont victimes les personnes autochtones.

Je vous remercie.

publié le 23/01/2019

haut de la page