Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques

A l’occasion de la Semaine mondiale pour un bon usage des antibiotiques, la France réaffirme son engagement à lutter contre la résistance aux antibiotiques, aux côtés des principales agences des Nations unies compétentes dans ce domaine.

La résistance aux antibiotiques constitue aujourd’hui une menace croissante pour la santé mondiale, la sécurité alimentaire et le développement. De nouveaux mécanismes de résistance se propagent dans le monde entier, compromettant notre capacité à traiter certaines maladies infectieuses pourtant courantes. Le traitement de nombreuses maladies devient plus difficile, voire impossible parfois, du fait de la perte d’efficacité des antibiotiques.

La résistance aux antibiotiques est un phénomène naturel. Toutefois, le mauvais usage des antibiotiques chez l’homme et l’animal accélère l’émergence de résistances.

Aux côté de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), la France accorde une priorité à la lutte contre la résistance aux antibiotiques.

La France promeut une réponse multisectorielle à travers une approche « Une seule santé » (One Health). Cette approche associe les secteurs de la santé animale, la santé humaine, l’agriculture et l’environnement.

JPEG

publié le 09/11/2017

haut de la page