Réunion ministérielle sur la Syrie à Paris

"Les obstacles que met Damas au déploiement de la mission des observateurs de l’ONU et la poursuite par le régime syrien de la répression, en contradiction avec ses engagements, appellent une forte réaction de la communauté internationale.

C’est pourquoi j’ai invité plusieurs de mes homologues du Groupe des amis du peuple syrien à venir à Paris faire le point sur la situation et adresser à Damas un message de fermeté ainsi qu’un message de soutien à Kofi Annan.

Après avoir construit hier à Paris une unité de vue et de méthode sur l’application des sanctions, nous montrerons demain la volonté de ne pas laisser dériver un processus politique capital pour le peuple syrien."

JPEG

publié le 19/04/2012

haut de la page