Réunion des Etats-parties membres du Comité des Disparitions Forcées (16 juillet)

La France et l’Argentine ont organisé ce jour une réunion avec les États parties à la Convention internationale sur la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées.

Ils ont souligné le rôle majeur du Comité des disparitions forcées pour veiller à la bonne application des dispositions de cette convention.

Depuis près de 4 ans, le Comité a effectué un travail de qualité, exerçant un mandat très spécifique et il a su développer ses propres grilles d’analyse et ses méthodes de travail, tout en développant les interactions et les synergies avec les autres Comités conventionnels pertinents, notamment avec le Comité des Droits de l’Homme et avec le Groupe de travail des Nations Unies sur les disparitions forcées.

Retrouvez en vidéo Emmanuel Decaux, dressant le bilan du premier mandat de ce Comité comme président.

publié le 30/07/2015

haut de la page