Réunion de haut niveau sur la crise alimentaire au Sahel

Depuis plusieurs mois, la situation alimentaire et nutritionnelle est très critique dans plusieurs pays de la bande sahélienne, principalement au Niger (5 millions de personnes sont en situation d’insécurité alimentaire) et au Tchad (2 millions de personnes vulnérables).

Dans ce contexte, la France salue l’organisation par la Présidence danoise de l’Union européenne, le 8 février à Bruxelles, d’une réunion technique sur la crise alimentaire au Sahel.

Ayant pour objectif d’assurer une mobilisation rapide et coordonnée de l’aide apportée à la région, cette réunion rassemblera les membres de l’Union européenne, les donateurs bilatéraux, les organisations humanitaires des Nations unies, les organisations régionales et les ONG.

La France appelle la communauté internationale à se mobiliser pour faire face à la situation alimentaire et nutritionnelle au Sahel. Elle salue l’engagement du Programme Alimentaire Mondial (PAM), ainsi que la contribution de l’Union européenne.

Pour répondre à cette crise, et compte-tenu de l’importance d’une mise en œuvre précoce des financements, la France a déjà mobilisé plus de 17 millions d’euros d’aide humanitaire pour les pays de la région (Niger, Mali, Tchad, Burkina Faso, Mauritanie) via le PAM, le Comité International de la Croix-Rouge (CICR), l’ONG Afrique verte, ainsi qu’une aide budgétaire au dispositif national de prévention et de gestion des crises du Niger.

Au-delà de cette réponse d’urgence, plus de 140 millions d’euros sont investis par l’Agence Française de Développement (AFD) pour le renforcement de la sécurité alimentaire des pays sahéliens dans les domaines des systèmes d’information, de l’appui aux politiques, de l’élevage, de l’hydraulique rurale, de la gestion des ressources naturelles, de l’appui aux filières agricoles, de la formation professionnelle agricole et de la nutrition.

Enfin, la récurrence des crises au Sahel et leur dimension régionale commandent d’accélérer la mise en place du projet de réserves alimentaires humanitaires d’urgence de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), qui est l’un des projets phares endossés par le G20 de Cannes.

publié le 09/02/2012

haut de la page