Réunion bilatérale France OMS : une coopération renforcée

Réunion bilatérale France OMS

Genève, le 11 juillet 2018

Le 11 juillet s’est tenue à Genève la réunion bilatérale France OMS, rencontre annuelle sur les axes de coopération entre la France et l’OMS.

La délégation française s’est entretenue avec le Directeur général de l’OMS sur les grands enjeux de santé et les perspectives de renforcement de la coopération entre la France et l’OMS.

JPEG

Cette journée d’échanges a fait ressortir une grande communauté de vues entre les participants sur les priorités sanitaires. Elle a conforté la coopération autour de trois axes prioritaires : la couverture santé universelle, la réponse aux urgences sanitaire avec la mise en œuvre du règlement sanitaire international et les liens entre santé et environnement.

La France a présenté sa stratégie en santé mondiale 2017-2021 et sa stratégie nationale de santé 2018-2022.

La France et l’OMS ont rappelé leur attachement à la couverture santé universelle (CSU), cruciale pour réduire les inégalités d’accès aux services de santé et partagent l’idée que le renforcement des systèmes de santé est un élément clé pour atteindre la CSU, mais également pour améliorer la sécurité sanitaire.
C’est avec cet objectif commun d’atteindre la couverture santé universelle que la France a confirmé la poursuite du Fonds français Muskoka pour cinq ans (2018-2022). Ce fonds intervient sur la santé sexuelle et reproductive des adolescents, la nutrition maternelle et infantile, le renforcement transversal des systèmes de santé, la santé maternelle, infantile, néonatale et la planification familiale dans 8 pays d’Afrique francophone.

La France a souligné l’importance qu’elle attachait à une approche multilatérale en santé et tout particulièrement que l’OMS avait un rôle central à y jouer. La réponse adéquate aux crises sanitaires repose sur la préparation des pays et de leurs systèmes de surveillance à détecter les risques et à en alerter l’OMS dans le cadre du règlement sanitaire international. La France a réitéré son soutien au bureau OMS de Lyon, qui œuvre à l’interface entre le règlement sanitaire international, les urgences sanitaires et le renforcement des systèmes de santé.

La France et l’OMS travailleront de concert à la mise en œuvre la réforme du système de développement des Nations Unies du Secrétaire général, indispensable pour atteindre les objectifs du développement durable et ne laisser personne pour compte.

Les participants ont également échangé sur les liens entre santé et environnement et plus généralement sur les maladies non transmissibles notamment la nutrition, la lutte contre le tabac et la santé mentale. Des rendez-vous ont été pris pour les évènements majeurs dans ce domaine au cours de l’année 2018 : la réunion de haut niveau pour les maladies non transmissibles à New York le 27 septembre et la première conférence de l’OMS sur santé et pollution de l’air les 30 octobre-1er novembre.

D’autres échéances internationales importantes sont prévues pour 2019, et au niveau bilatéral, la France et l’OMS élaboreront un nouvel accord de cadre de coopération pour la période 2020-2025.

publié le 13/07/2018

haut de la page