Reprise des négociations intersyriennes à Genève (16 mai)

La France salue la reprise des négociations inter-syriennes qui a lieu aujourd’hui à Genève sous l’égide des Nations unies et de l’envoyé spécial du secrétaire général, Staffan de Mistura, à qui elle réitère son plein soutien.

JPEG - 148.6 ko
M. Staffan de Mistura, Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations unies pour la Syrie
UN Photo

La feuille de route des négociations, agréée collectivement par la communauté internationale en vue d’une véritable transition politique, est claire : le communiqué de Genève et la résolution 2254 du conseil de sécurité des Nations unies.

Seule une solution politique permettra une paix durable en Syrie ; nous incitons donc les deux parties à poursuivre le dialogue de manière constructive. Le régime syrien en particulier doit faire la preuve de son engagement à négocier de bonne foi.

La France, toutefois, reste vivement préoccupée par les violations répétées de la cessation des hostilités de la part du régime, ainsi que par les obstacles qui continuent d’être posés à l’accès humanitaire complet, inconditionnel et sans entrave dans le pays.

Nous appelons les garants de la cessation des hostilités, la Russie et l’Iran en premier lieu, à exercer les pressions nécessaires sur le régime pour que soit mis un terme aux souffrances de la population.

publié le 16/05/2017

haut de la page