Rapport 2014 sur la situation des mères dans le monde

La Mission permanente de la France auprès de l’Office des Nations unies à Genève a reçu, le mardi 6 mai, des représentants des Missions permanentes et des organisations internationales basées à Genève pour la présentation par Save the Children de son Rapport 2014 sur la situation des mères dans le monde.

Ce 15ème rapport détaille plus particulièrement la situation des mères et des enfants dans des situations de crises humanitaires provoquées par des conflits ou des catastrophes naturelles. Plus de la moitié des décès maternels et infantiles du monde entier se produisent dans des contextes de fragilité.

Save the Children a établi un classement des pays selon la situation des mères et des enfants, en se fondant sur cinq critères (risque de mortalité maternelle, mortalité infantile, niveau d’éducation, revenus, participation des femmes dans la vie politique). La majorité des pays occupant les dix dernières places (Haïti, Côte d’Ivoire, Tchad, Nigéria, Sierra Leone, République centrafricaine, Mali, Niger, République démocratique du Congo, Somalie) ont récemment subi un conflit armé ou des désastres naturels. Neuf de ces dix pays sont situés sur le continent africain.

En République Démocratique du Congo, seuls 10% des décès sont directement dus aux violences. La majorité des décès est la conséquence des maladies (malaria, choléra, rougeole), de la malnutrition et du manque d’accès aux soins. Un enfant sur 7 meurt avant l’âge de cinq ans et 15.000 femmes décèdent chaque année des suites d’une grossesse ou d’un accouchement.

En Syrie, où 64 % des hôpitaux ont été détruits et où la production de médicaments a diminué de 70 %, les femmes rencontrent les plus grandes difficultés pour avoir accès aux soins prénataux, pendant l’accouchement ou post-partum. Elles sont contraintes d’accoucher sans assistance médicale et ont de plus en plus recours aux césariennes (45 % actuellement contre 19 % auparavant) afin de choisir le moment de leur accouchement.

Le rapport de Save the Children s’accompagne d’une série de recommandations portant notamment sur l’accès de toutes les mères et de leurs nouveaux-nés à des soins de qualité, l’investissement dans les activités rémunératrices des femmes et l’éducation des filles. L’ensemble des recommandations du rapport peuvent être consultées à l’adresse suivante : http://www.healthynewbornnetwork.org/sites/default/files/resources/SOWM%202014%20-%20Executive%20Summary,%20French.pdf

JPEG

publié le 04/02/2016

haut de la page