Publication du rapport du GIEC sur les terres et le changement climatique

Publication du rapport du GIEC sur les terres et le changement (...)

Le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) a publié un rapport spécial sur l’utilisation des terres et le changement climatique, présenté le 8 août à l’Organisation météorologique mondiale (OMM) à Genève.

Ce rapport a pour objectif de souligner le lien entre l’utilisation des terres et le réchauffement climatique, ainsi que de présenter les solutions possibles afin d’en limiter les impacts.

L’utilisation des terres est étroitement liée au changement climatique

D’après le rapport, la surexploitation des terres due à l’augmentation de la population et aux habitudes alimentaires – en particulier la consommation de viande – contribue à la désertification, à la destruction des écosystèmes et à l’accélération du changement climatique. D’autre part, l’augmentation des température cause à son tour la diminution des rendements des terres exploitables, la perte de la qualité nutritionnelle des aliments et l’augmentation des prix.

La France est active dans la lutte contre le changement climatique

La France s’engage pleinement dans la lutte contre le réchauffement climatique et l’adaptation à ses impacts :

-  Adoption du deuxième plan national d’adaptation au changement climatique pour protéger la population et adapter tous les secteurs de l’économie aux futures conditions climatiques tout en améliorant leur résilience ;

-  Élaboration du projet de loi énergie climat pour affirmer l’ambition de la France d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050 ;

-  Les Assises de l’eau, qui ont conclu un nouveau pacte de 23 mesures pour faire face au changement climatique le 1er juillet 2019 ;

-  La stratégie nationale de déforestation importée dans laquelle la France s’engage d’ici 2030 à mettre fin à la déforestation causée par l’importation de produits forestiers ou agricoles non durables.

→ Retrouvez le rapport spécial du GIEC

A quoi sert le GIEC ?

Depuis plus de 30 ans, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) évalue l’état des connaissances sur l’évolution du climat, ses causes, ses impacts. Il identifie également les possibilités de limiter l’ampleur du réchauffement et la gravité de ses impacts et de s’adapter aux changements attendus.

Les rapports du GIEC fournissent un état des lieux régulier des connaissances les plus avancées. Cette production scientifique est au cœur des négociations internationales sur le climat. Elle est aussi fondamentale pour alerter les décideurs et la société civile.

En France, de nombreuses équipes de recherche travaillent sur ces sujets, impliquant plusieurs centaines de scientifiques. Certains d’entre eux contribuent à différentes phases d’élaboration des rapports du GIEC. Le soutien de la France s’est d’ailleurs concrétisé récemment par l’accueil de sa 47ème plénière à Paris en mars 2018, plénière qui a marqué l’anniversaire des 30 ans du GIEC avec l’annonce d’une augmentation de la contribution financière française au budget du GIEC portée à 1 million d’euros par an.

Dernière mise à jour le : 16 août 2019
Retour en haut