Ouganda - Loi criminalisant l’homosexualité

La France est préoccupée par la promulgation d’une loi renforçant la criminalisation de l’homosexualité en Ouganda. Comme l’a rappelé la haute-commissaire aux droits de l’Homme des Nations unies dans son rapport publié cette année « Nés libres et égaux », les principes fondamentaux d’égalité et non-discrimination s’appliquent à tous en vertu du droit international des droits de l’Homme. Les dispositions pénalisant l’homosexualité sont contraires aux traités internationaux relatifs aux droits de l’Homme librement ratifiés par l’Ouganda.

La France rappelle son engagement en faveur de la dépénalisation universelle de l’homosexualité et contre les discriminations fondées sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Elle soutient les initiatives de la société civile visant à lutter contre ces discriminations.

Dans ce contexte, la France appelle les autorités ougandaises à respecter leurs engagements internationaux en matière de protection des droits de l’Homme.

publié le 04/02/2016

haut de la page