Organisation Internationale du Travail

JPEG

Fondé le 11 avril 1919, le Bureau international du travail (BIT) était rattaché à la Société des Nations. Sa constitution formait la partie XIII du traité de Versailles.

En 1946, un accord avec les Nations Unies (le premier de ce type conclu entre l’ONU et une institution spécialisée) a reconnu à l’Organisation internationale du travail vocation pour atteindre les objectifs et répondre aux principes de la déclaration de Philadelphie du 10 mai 1944.

Ses objectifs sont :

- Promouvoir la justice sociale pour les travailleurs du monde entier ;

- Élaborer des politiques et des programmes internationaux destinés à améliorer les conditions de travail et d’existence, fixer des normes internationales minimales à respecter dans les domaines de son ressort ;

- Fournir une assistance technique aux gouvernements dans différents secteurs : formation et réadaptation professionnelles, politique de l’emploi, administration du travail, droit du travail et relations professionnelles, conditions de travail, formation à la gestion, coopératives, sécurité sociale, statistiques du travail, sécurité et santé au travail ;

L’OIT encourage la création d’organisations indépendantes d’employeurs et de travailleurs et facilite leur essor par des activités de formation et des conseils.

Elle compte actuellement 178 Etats membres.

L’originalité de l’Organisation Internationale du Travail réside dans sa structure tripartite (gouvernements/employeurs/travailleurs) qui apparaît notamment dans la composition de ses principaux organes.

La Conférence internationale du travail tient une session par an, au mois de juin, à Genève, qui réunit les représentants de tous les États membres.

Le Conseil d’administration est l’organe exécutif de l’OIT. Il tient normalement deux sessions par an à Genève. Il prend les décisions relatives à la politique de l’OIT et élabore le programme et le budget qu’il soumet à la Conférence pour adoption. Il élit le Directeur général.

Il est composé de 56 membres dont 28 représentent les États membres, 14 les employeurs et 14 les travailleurs.

==> Les représentants des États se répartissent en 2 catégories :

- les dix États ayant la plus grande importance industrielle sont membres de droit permanents,

- les représentants des autres États sont élus pour 3 ans par la Conférence en tenant compte de la répartition géographique (les 10 membres permanents ne prennent pas part au vote).

==> Les représentants des travailleurs et des employeurs sont également élus pour trois ans, selon des modalités variables, après consultations dans le cadre de leurs organisations syndicales ou professionnelles respectives. Tous les membres élus ont des adjoints, élus eux aussi.

Des amendements à la Constitution ont été décidés lors de la Conférence générale de juin 1986 : ils portent sur la composition du Conseil, la nomination du Directeur général, le quorum et la procédure d’amendement à la Constitution de l’OIT.

Le Bureau International du Travail est le secrétariat permanent de l’Organisation.

Il met en oeuvre ses activités sous le contrôle du Conseil d’administration et sous la direction d’un Directeur général, élu pour un mandat de 5 ans renouvelable.

Pour en savoir plus : Site internet de l’OIT

publié le 13/01/2015

haut de la page