OMS – Réunion sur le dialogue de financement (5 et 6 novembre)

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) sera confrontée à des défis de taille pour les prochains bienniums : mettre en œuvre les objectifs du développement durable ayant un lien avec la santé, se préparer et répondre aux crises sanitaires, tout en continuant de garantir les normes et de renforcer la sécurité sanitaire au niveau mondial.

JPEG
L’enjeu pour l’Organisation est donc de trouver les moyens de financer ces buts ambitieux, alors que 80% des financements proviennent de contributions volontaires, le plus souvent fléchées vers des programmes particuliers en fonction des priorités des donateurs.

La transparence du processus est important pour l’ensemble des partenaires. Un document de référence est en cours de discussion pour encadrer les modalités de la collaboration avec les acteurs non gouvernementaux et un portail internet va voir le jour, avec la volonté de renforcer la confiance des donateurs dans la transparence de l’organisation.

L’OMS obtient de bons résultats en amenant les pays sur la voie d’un renforcement de leur système de santé et vers l’amélioration de la santé mondiale et il est important qu’elle puisse communiquer sur ces avancées.

Au-delà de la crise Ebola, l’OMS s’attache à améliorer son propre fonctionnement et sa capacité de réponse aux crises sanitaires. Pour le chef d’orchestre en cas d’urgence sanitaire qu’est l’OMS, la rapidité de la riposte et de l’action est un facteur déterminant pour juguler une épidémie ; ce qui passe par un financement immédiat dès que la crise est avérée. La réunion sur le dialogue de financement qui vient d’avoir lieu a permis de poser les jalons de cette réponse des premiers jours.

publié le 14/11/2015

haut de la page