Lutte contre le paludisme – Accord UNITAID / IVCC

Unitaid et Innovative Vector Control Consortium (IVCC) ont signé le 2 février 2016 à Genève un accord de subvention pour intervenir sur les marchés et accélérer le déploiement de nouveaux outils de contrôle des vecteurs du paludisme.

JPEG

Ce projet d’un montant de 65 millions de dollars sur 4 ans (2016-2020) a obtenu le feu vert de l’OMS au conseil exécutif de juin 2015. Il s’agit d’un co-paiement d’Unitaid pour des produits d’aspersion intra domiciliaire (IRS) de 3ème génération, auxquels les moustiques sont moins résistants.

L’objectif est de rendre le produit disponible, accessible et durable. Pour ce faire, la subvention servira à agir sur l’échelle de marché, la prévisibilité de la demande et les prix. L’intervention sur le marché sera dégressive au fur et à mesure que l’exploitation sera plus rentable, pour cesser totalement dans 4 ans, lorsque la demande sera suffisamment forte et les produits suffisamment développés pour que le marché s’autorégule.

Selon le Directeur d’Unitaid, le problème n’est pas tant dans la disponibilité des technologies et des médicaments que dans l’accès des populations concernées à ces produits.

Le Directeur d’IVCC a insisté sur la nécessité de convaincre les décideurs politiques de choisir en fonction du ratio coût-efficacité et non du seul prix, les IRS de 3ème génération créant moins de résistance.

La France, qui s’est toujours positionnée en faveur de la recherche de financements innovants pour le développement des systèmes de santé, est un des principaux contributeurs financiers de ce projet.

- Pour en savoir plus sur cet accord de subvention, cliquez ici
- Pour en savoir plus sur l’action de la France contre les grandes pandémies, cliquez ici

publié le 09/02/2016

haut de la page