Les enjeux de la 40ème session du Conseil des droits de l’Homme

Les enjeux de la 40ème session du Conseil des droits de l'Homme

Depuis sa création en 2006, le Conseil des Droits de l’Homme mobilise la communauté internationale face aux situations les plus préoccupantes en matière de droits de l’Homme. Elle contribue à placer la défense des droits de l’Homme au cœur des questions internationales.

De nouvelles mesures pour améliorer la gouvernance du Conseil des droits de l’Homme

Pour la première fois, certaines des mesures d’efficience adoptées fin 2018 seront mises en œuvres :
-  Les panels seront limités à deux heures ;
-  Les parties prenantes au Conseil des droits de l’Homme sont invitées à éviter la prolifération ou la duplication des déclarations ;
-  Les Etats sont encouragés à biannualiser ou triannualiser les résolutions présentées.
Ces mesures visent à améliorer la gouvernance du Conseil des droits de l’Homme.

Des crises qui mobilisent pleinement l’attention de la France et du Conseil des droits de l’Homme

Lors de cette 40ème session, les crises continuent de mobiliser pleinement l’attention du Conseil des droits de l’Homme et de la France :
-  Les crises africaines pour lesquelles la France se mobilise, par exemple au Burundi, au Mali, en République Démocratique du Congo, en République centrafricaine.
-  Les crises asiatiques, notamment la Birmanie (renouvellement du mandat de la rapporteure spéciale) et la Corée du Nord, ainsi que la situation des droits de l’Homme au Sri Lanka
-  Les crises en Afrique du Nord et au Moyen Orient, et notamment en Syrie, en Libye et au Yémen.
-  La situation des droits de l’Homme au Venezuela, en Ukraine et en Géorgie feront également l’objet de discussions.

Des débats organisés sur la peine de mort, les défenseurs des droits et les droits des enfants lors de cette 40ème session du CDH

Plusieurs débats rythmeront les travaux de cette session du Conseil des droits de l’Homme, en particulier :
-  Un débat de haut niveau sur la transversalité des droits de l’Homme (25 février)
-  Un débat de haut niveau sur la peine de mort (26 février)
-  Un dialogue sur les défenseurs des droits de l’homme et la torture (28 février)
-  Un débat sur les droits de l’enfant et un dialogue sur la violence contre les enfants et les enfants dans les conflits armés (4 mars)

La France co-organise deux évènements parallèles en marge de ce Conseil

-  La France organise un évènement parallèle sur l’autonomisation économique et l’éducation des femmes et des filles le 7 mars, en partenariat avec ONU Femmes, Plan International et les missions de Roumanie et de Lituanie. En savoir plus.

-  La France organise un évènement parallèle sur l’intelligence artificielle et les droits de l’Homme avec l’UNESCO et le Maroc le 7 mars également. En savoir plus.

La France mobilisée pour la défense et la promotion des droits de l’Homme

La France continue de défendre l’universalité des droits de l’Homme, qui ne peuvent souffrir aucune forme de relativisme culturel, et continue d’accorder la plus grande priorité :
- à la lutte contre l’impunité car sans justice, il ne peut pas y avoir de paix durable, à la lutte contre la peine de mort qui n’est pas la justice, mais l’échec de la justice et une atteinte au droit à la vie,
- à la lutte contre la torture et autres formes de traitements inhumains ou dégradants,
- à la promotion des droits des femmes et des filles, sur lesquels pèse une tendance à la régression.
- à la lutte contre toutes les formes de racisme, de discrimination et d’intolérance, qu’elles soient fondées sur l’appartenance ethnique ou religieuse ou l’orientation et l’identité sexuelle,
- à la promotion de l’action de la société civile et à la liberté d’expression des journalistes et des défenseurs des droits de l’Homme, qui mènent une action vitale pour nos démocraties.

Consultezle programmede la 40ème session du Conseil des droits de l’Homme.

Retrouvez sur notre site l’ensemble des interventions prononcées par la France à l’occasion de cette 40ème session du Conseil des droits de l’Homme.

Dernière mise à jour le : 24 juillet 2019
Retour en haut