Lancement de l’Appel humanitaire global 2014

La Secrétaire générale adjointe des Nations unies pour les affaires humanitaires et le Haut-Commissaire pour les réfugiés ont lancé le 16 décembre leur Appel humanitaire global pour 2014.

L’appel consolidé présenté par les agences humanitaires s’élève pour 2014 à 12.9 milliards de dollars, soit un montant record, destinés à venir en aide à 52 millions de personnes affectées par les crises. Les acteurs humanitaires font aujourd’hui face à une multiplication des crises humanitaires et des besoins.

Vous trouverez ci-dessous l’intervention prononcée par l’Ambassadeur Nicolas Niemtchinow au cours de ce lancement.

* * * * * *

Intervention de l’Ambassadeur Nicolas Niemtchinow, Représentant permanent de la France auprès des Nations unies à Genève

* * * * * *

Genève — Lundi 16 décembre 2013


* * * * * *

Madame la Secrétaire générale adjointe des Nations unies pour les affaires humanitaires,

Monsieur le Haut-Commissaire pour les réfugiés,

Madame la Directrice générale de Save the Children,

Je vous remercie pour la présentation très complète de la situation des cas d’urgence humanitaire et des besoins. Je voudrais saluer aussi l’action courageuse de tous les personnels des Nations unies sur le terrain.

Nous faisons face à une situation de multiplication des crises et des besoins. Dans ce tableau, je vous remercie d’avoir mentionné la situation en Centrafrique, pays dans lequel la situation humanitaire et des droits de l’Homme est dramatique, avec notamment près de 100 000 personnes déplacées à la suite des violences, de nombreuses violations des droits de l’Homme et une situation sanitaire dramatique.

La France se félicite de la décision du comité inter-agences de qualifier la situation en RCA en crise de niveau 3.

Nous espérons que les agences des Nations unies seront rapidement en mesure de renforcer leur présence et leur action sur le terrain afin d’aider au mieux les populations vulnérables. Nous serions intéressés par toute précision supplémentaire sur les mesures et actions que vous comptez mettre en place dans les prochaines semaines.

Nous appelons à soutenir l’organisation d’une conférence des donateurs en marge du sommet de l’Union africaine, afin de soutenir la Centrafrique et que ce pays ne soit pas oublié.

publié le 04/02/2016

haut de la page