La situation des droits de l’Homme en Corée du Nord demeure l’une des plus graves de notre époque

40ème session du Conseil des droits de l’homme

Dialogue interactif avec le Rapporteur spécial pour la situation des droits de l’Homme en République démocratique populaire de Corée du Nord

Intervention de la France

Genève, 11 mars 2019

La version prononcée fait foi.

Monsieur le Rapporteur spécial,

La France vous remercie pour votre exposé éclairant et réitère son plein soutien à votre mandat.

La situation des droits de l’Homme en Corée du Nord demeure l’une des plus graves de notre époque.
Malgré la ratification par le pays des principales conventions internationales sur les droits de l’Homme, les violations massives à la liberté d’opinion et d’expression, au droit d’accéder à l’information, à l’alimentation, ainsi que le recours à la violence, y compris la violence sexuelle, aux disparitions forcées, aux détentions arbitraires, au travail forcé à la traite d’êtres humains défient toute notion d’humanité. Nous encourageons tout particulièrement les autorités nord-coréennes à faciliter les retrouvailles des familles séparées.

La France appelle particulièrement l’attention des autorités nord-coréennes sur la situation alarmante des femmes, trop souvent victimes de violences sexuelles, y compris en contrepartie de services publics. Cela va à l’encontre de tous les principes qui fondent la Convention internationale pour l’élimination des discriminations à l’égard des femmes ratifiée par la Corée du Nord. Les victimes de telles violences doivent pouvoir accéder à tous les services de santé pour leur permettre d’éviter de porter les séquelles de ces pratiques barbares. Nous invitons les autorités nord-coréennes à mettre un terme à ces pratiques, dans le respect des droits de l’Homme.

Monsieur le Rapporteur spécial,

Quelles mesurent peuvent-elles être mises en œuvre par le gouvernement nord-coréen et la communauté internationale pour venir en aide aux victimes de ces violences ?

publié le 11/03/2019

haut de la page