La France est préoccupée par la situation des droits de l’Homme en RDC

41ème session du Conseil des Droits de l’Homme

Dialogue interactif sur la situation des droits de l’Homme en République démocratique du Congo

Intervention de la France

Genève, 9 juillet 2019

La version prononcée fait foi.

Monsieur le Président,

La France s’associe à la déclaration de l’Union européenne. Elle remercie la Haut-Commissaire et l’équipe d’experts internationaux pour leur présentation.

La France salue la bonne coopération des autorités congolaises avec l’équipe d’experts.

La France prend note des conclusions de l’équipe d’experts selon lesquelles la relative accalmie constatée au Kasaï est fragile et la situation requiert toujours une attention. Elle exprime son inquiétude quant à la crise humanitaire qui perdure dans la région en raison du retour massif de plusieurs centaines de milliers de ressortissants congolais. Nous sommes en outre gravement préoccupés par les allégations selon lesquelles des femmes et des enfants sont toujours détenus par des miliciens Bana Mura dans la région de Kamonia.

L’accession de Félix Tshisekedi à la présidence de la République a suscité des espoirs de paix et de réconciliation au Kasaï qui ne doivent pas être déçus. Elle offre l’opportunité d’amorcer un nouveau processus de désarmement, de démobilisation et de réintégration (DDR) sans plus tarder, au risque de voir les groupes armés reprendre les armes. L’engagement du Président Tshisekedi en faveur du respect des droits de l’Homme est susceptible de donner un nouvel élan à la lutte contre l’impunité au Kasaï.

Nous encourageons les autorités congolaises à poursuivre leurs efforts en la matière, notamment en adoptant une stratégie d’enquêtes et de poursuites qui englobe toutes les catégories d’auteurs des crimes commis, quelles que soient leur qualité ou fonction. Pour la mettre en œuvre, la France encourage également les autorités congolaises à allouer les moyens matériels et humains nécessaires à la justice.

Je vous remercie.

publié le 09/07/2019

haut de la page