Journée mondiale des réfugiés (20 juin 2018)

À l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés, la France tient à réaffirmer son engagement aux côtés des dizaines de millions de personnes qui, dans le monde entier, sont contraintes à l’exil, ainsi que des pays et organisations qui leur viennent en aide.

JPEG

Conformément aux engagements du Président de la République, la France prend sa part de responsabilité dans l’accueil des réfugiés. L’Office français pour la protection des réfugiés et apatrides (OFPRA) conduit notamment des missions en Europe et dans les pays tiers dans le cadre de programmes de réinstallation ou de relocalisation de réfugiés. Plusieurs missions ont eu lieu en Afrique et au Proche-Orient au cours de ces dernières années et des agents de protection sont actuellement déployés en Espagne.

Dans le cadre des réformes de la politique migratoire de l’Union européenne, la France continuera d’œuvrer pour la création d’un véritable Office européen de l’asile afin que les procédures soient accélérées et harmonisées et qu’un système efficace de solidarité entre les Etats membres soit mis en place. Elle maintiendra aussi son soutien au Haut-commissariat aux réfugiés (HCR), dont elle salue l’engagement et l’efficacité dans des conditions de plus en plus difficiles.

La France continuera d’agir pour trouver des solutions aux crises dont les déplacements de population civile sont une conséquence. Elle poursuivra sa mobilisation pour renforcer la protection des civils et le respect du droit international humanitaire en toutes circonstances. Elle restera attentive à toutes les initiatives qui peuvent être menées pour venir en aide aux réfugiés qui fuient les conflits armés, aux victimes de persécutions ou de menaces en raison d’opinions politiques, d’appartenance à des minorités religieuses ou ethniques, à un groupe social ou du fait de l’orientation sexuelle.

publié le 21/06/2018

haut de la page