Journée mondiale de la santé sexuelle

A l’occasion de la journée mondiale de la santé sexuelle, la France réaffirme son engagement en faveur de la santé et des droits sexuels et reproductifs.

Au niveau international, la France défend la promotion de la santé et des droits sexuels et reproductifs dans l’ensemble des enceintes internationales compétentes. L’action extérieure de la France sur les enjeux de population, de droits et santé sexuels et reproductifs 2016-2020, publiée en octobre 2016, constitue la première stratégie de la France sur cette thématique. Cette stratégie poursuit trois objectifs prioritaires :

  • améliorer les cadres normatifs internationaux, régionaux et nationaux en matière de droits sexuels et reproductifs ;
  • augmenter l’accès aux méthodes modernes de contraception par une approche intégrée ;
  • faciliter l’accès des adolescent.e.s et des jeunes aux services de santé sexuelle et reproductive afin de réduire les pratiques néfastes.

La France salue l’engagement des organisations et agences des Nations Unies (notamment l’Organisation mondiale de la santé, le Fonds des Nations unies pour la population, le Programme des Nations unies pour le développement, ONUSIDA, ONU Femmes et la Banque mondiale) de la société civile et des autres acteurs en faveur de la promotion de la santé sexuelle.

Au niveau national, la France a lancé sa première stratégie nationale de santé sexuelle en mars 2017. Elle se base sur des principes fondamentaux : la sexualité doit être fondée sur l’autonomie, la satisfaction et la sécurité. Elle prend en compte les relations inégalitaires entre les sexes et les sexualités qui impactent l’accès universel à la santé sexuelle.

publié le 08/09/2017

haut de la page