Journée mondiale contre la peine de mort (10 octobre 2019)

Journée mondiale contre la peine de mort (10 octobre 2019)

A l’occasion de la 17e journée mondiale contre la peine de mort, la France rappelle son opposition à la peine de mort en tous lieux et toutes circonstances, et encourage tous les États appliquant encore la peine de mort à établir un moratoire en vue d’une abolition définitive.

La France soutient l’abolition universelle de la peine de mort. La peine de mort n’est pas un instrument utile à la lutte contre la criminalité. La perte de vie humaine qu’elle entraine est irréparable et aucun système juridique n’est à l’abri d’une erreur judiciaire. Le recours à la peine de mort n’est pas un simple instrument de politique pénale, c’est une violation des droits de l’Homme. Son application est interdite par de nombreux textes internationaux.

On constate une baisse tendancielle du nombre de condamnations à mort et des exécutions dans le monde. Une très large majorité de pays - 142 pays, soit les 3/4 des pays membres des Nations unies - n’ont plus recours à la peine de mort, soit en l’ayant abolie définitivement, soit en ayant établi un moratoire sur la peine de mort. Les efforts doivent se poursuivre pour obtenir l’abolition universelle de cette pratique inhumaine.

Dernière mise à jour le : 10 octobre 2019
Retour en haut