Journée internationale des Droits de l’Homme (10 décembre 2014).

A l’occasion de la journée internationale des droits de l’Homme, la France rappelle son attachement au respect et à la promotion des droits de l’Homme, partout dans le monde.

JPEG
PNG
Le prix des droits de l’Homme de la République française a été hier décerné à cinq associations travaillant sur la traite et l’exploitation des enfants ou sur l’accès des femmes aux responsabilités dans la vie politique, économique, sociale et culturelle. Le soutien financier associé à ce prix permettra à des ONG bolivienne, égyptienne, laotienne et malgaches, de mener à bien des projets concrets. En outre, cinq ONG du Kenya, du Népal, de Thaïlande, du Vietnam et du Venezuela ont été distinguées par une « mention spéciale » de ce même prix.

L’ensemble de notre réseau diplomatique est engagé pour marquer cette journée anniversaire. De nombreuses ambassades sont mobilisées. En Thaïlande par exemple, notre ambassade a remis son prix des droits de l’Homme à une ONG investie dans la défense des libertés civiles et politiques "Thaï Lawyers for Human Rights". En Colombie, les ambassadeurs de France et d’Allemagne ont remis, avec l’appui de l’organisation des Nations unies, le "prix des droits de l’Homme Antonio Nariño" à l’association "Corporacion Reiniciar" qui défend les victimes du conflit entre le gouvernement et les forces armées révolutionnaires de Colombie et encourage la réconciliation nationale.

- A Genève, la Mission se mobilise tout au long de l’année pour le respect et la promotion de l’universalité des droits de l’homme, et en particulier au sein du Conseil des Droits de l’Homme dont la France entend demeurer active en sa qualité de membre depuis le 1er janvier 2014.

publié le 16/12/2014

haut de la page