Haut-Commissariat pour les Réfugiés

JPEG

L’agence des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a été créée en 1950 au lendemain de la Seconde Guerre mondiale pour venir en aide aux Européens déplacés par le conflit.

Son action a pris un caractère durable au cours des années. Depuis sa création, le HCR a aidé plus de 50 millions de réfugiés à commencer une nouvelle vie. Acteur humanitaire majeur au sein du système des Nations unies, le HCR a reçu le prix Nobel de la paix en 1954 et en 1981.

  • Mandat et activités
    Le statut juridique des réfugiés est défini dans deux instruments internationaux : la Convention relative au statut des réfugiés de 1951 et son Protocole de 1967. La fonction essentielle du HCR est ainsi d’assurer la protection internationale des réfugiés qui ne bénéficient pas de la protection de leur pays d’origine, en veillant à la mise en œuvre de ces instruments internationaux et en apportant, si nécessaire, une assistance aux Etats pour les aider à appliquer ces textes. Il veille à ce que les réfugiés aient un asile et s’efforce de s’assurer que chacun puisse retourner de plein gré dans son pays d’origine. Le HCR est également sollicité pour aider de nombreuses personnes déplacées à l’intérieur de leur pays en raison d’un conflit, ainsi que les apatrides.
  • Fonctionnement
    Le siège du HCR se trouve à Genève. Le mandat du Haut-Commissaire est de 5 ans. Il est pourvu, depuis le 1er janvier 2016, par M. Filippo GRANDI.
    Le HCR dénombre aujourd’hui plus de 10 700 employés. L’agence travaille dans 128 pays et son budget s’est élevé à 7,5 milliards de dollars pour 2016. Ses programmes sont quasi exclusivement financés au moyen de contributions volontaires versées par des gouvernements et des sources privées.
    Le Comité exécutif du HCR se réunit une fois par an à Genève pour examiner et approuver les programmes et budgets du HCR, émettre un avis consultatif sur les questions de protection internationale et discuter d’un large éventail d’autres questions avec le HCR et ses partenaires intergouvernementaux et non gouvernementaux. Le Comité permanent du Comité exécutif se réunit plusieurs fois par an pour assurer le suivi des travaux du Comité exécutif entre les sessions plénières.

Entretien du Président de la République avec M. Filippo GRANDI, Haut-commissaire des Nations Unies pour les réfugiés - 17 janvier 2017 - JPEG

  • La France et le HCR
    La France et le HCR entretiennent un dialogue politique et institutionnel régulier et de grande qualité, fondé notamment sur l’accord-cadre signé en 2008.
    Lors de sa visite à Paris en janvier 2016, le Haut-Commissaire Filippo Grandi s’est entretenu avec le Président de la République ainsi que le Ministre de l’Intérieur.
    La France fait partie des grands donateurs du HCR. Sa contribution a atteint 40 millions d’euros en 2016, afin de soutenir son action en réponse aux crises majeures, comme dans les pays voisins de la Syrie (Liban, Turquie, Jordanie) ou encore dans le bassin du Lac Tchad.

Pour en savoir plus : Site internet du HCR

publié le 17/01/2017

haut de la page