Haut Commissariat aux Droits de l’Homme

JPEG

Historique :

La déclaration universelle des droits de l’homme, adoptée par l’Assemblée générale des Nations Unies le 10 décembre 1948, proclame pour tous les hommes et femmes du monde entier le droit à la vie, à la liberté et à la sécurité.

Créé par la résolution 48/141 de l’Assemblée générale du 20 décembre 1993, à la suite de la Conférence mondiale sur les droits de l’homme (Vienne, 1993), le Haut Commissaire est le représentant officiel des Nations Unies pour les questions relatives aux droits de l’homme ; il relève directement du Secrétaire général.

Mandat :

- Promouvoir et protéger la jouissance effective des droits de l’homme pour tous, qu’il s’agisse des droits civils, culturels, économiques, politiques et sociaux ainsi que du droit au développement, et coordonner les activités menées en ce sens ;

- Fournir à la demande des États des services d’assistance technique et financière ;

- Coordonner les programmes d’information et d’enseignement dans le domaine des Droits de l’Homme ;

- Contribuer à écarter les obstacles à la réalisation totale des droits de l’homme et prévenir les graves violations des droits de l’homme dans le monde ;

- Garantir par le dialogue avec les Gouvernements le respect des droits de l’homme ;

- Renforcer la coopération internationale visant à promouvoir et à protéger les droits de l’homme ;

- Rationaliser, adapter et renforcer le système des Nations Unies afin d’améliorer l’efficacité et les résultats des activités menées dans le domaine des droits de l’homme.

Le Haut Commissaire est nommé par le Secrétaire général, après approbation de l’Assemblée générale, en vertu du principe de la rotation géographique, pour un mandat de 4 ans renouvelable une fois. Il a le rang de Secrétaire général adjoint.

Pour en savoir plus : Site internet du HCDH

publié le 13/01/2015

haut de la page