Genève internationale – l’exemple du projet ferroviaire CEVA.

Le projet ferroviaire CEVA (Cornavin–Eaux-Vives–Annemasse) avance bon train, depuis son premier coup de pioche à la fin 2011. Ce projet, particulièrement structurant pour le territoire, est une traduction majeure du Grand Genève.

Cette nouvelle liaison transfrontalière Alpes Europe, menée dans sa partie française par Réseau Ferré de France, va gommer l’effet frontière jusqu’alors existant entre les réseaux suisse et français. L’objectif est d’accéder directement en train au cœur de Genève, de mieux circuler à l’intérieur du bassin franco-valdo-genevois et de mieux desservir la Haute-Savoie.

En effet, 550.000 déplacements quotidiens sont aujourd’hui observés à la frontière du Canton de Genève, soit 20% de plus qu’en 2002. Pourtant, moins de 16% parmi ceux qui réalisent ces trajets utilisent les transports en commun, faute d’infrastructure et d’offre adaptée et c’est ainsi que le réseau routier est surchargé.

A la mise en service du CEVA en 2019, ce sont 230 km de lignes et plus de 40 gares qui seront connectées dans un rayon de 60 km autour de Genève, soit un territoire de près d’un million d’habitants répartis sur deux cantons suisses et deux départements de la région Rhône-Alpes.


- Découvrez en vidéo les enjeux de ce projet dont la livraison est prévue pour 2019 :

- Plus d’informations sur le site du Grand Genève

publié le 12/02/2016

haut de la page