Examen périodique universel – Recommandations de la France au Sri Lanka

PNG

28ème session du Groupe de travail de l’Examen périodique universel

Recommandations au Sri Lanka

Intervention de la France

Genève, le mercredi 15 novembre 2017

La version prononcée fait foi.

Merci, Monsieur le Président.

La France salue les engagements pris par le Sri Lanka pour mettre en œuvre la résolution 30/1 adoptée par le CDH en septembre 2015 et l’encourage à accélérer la mise en place effective d’un processus de réconciliation nationale et de justice transitionnelle. La France note avec satisfaction les avancées récentes en matière de liberté d’expression.

La France se félicite de la ratification par Sri Lanka de la convention internationale contre les disparitions forcées et rappelle qu’il appartient aux autorités sri-lankaises d’inscrire rapidement la criminalisation des disparitions forcées dans le droit interne.

La France se félicite de l’adoption de la loi portant création du Bureau des personnes disparues et encourage le gouvernement à le doter de tous les pouvoirs nécessaires à la manifestation de la vérité sur le sort des disparus.

La France souhaiterait adresser les recommandations suivantes à Sri Lanka :

  • accéder à la demande des familles de victimes d’obtenir des informations sur les noms et lieux de détention des personnes emprisonnées ;
  • garantir l’aboutissement des enquêtes en cours relatives aux exactions contre les populations civiles survenues pendant la guerre civile ;
  • faire en sorte que le dispositif de justice transitionnelle voit enfin le jour ;
  • accélérer la restitution des terres confisquées par l’armée et mettre en place un système de compensation satisfaisant ;
  • mettre en œuvre une réelle politique de défense et de promotion des droits des femmes.

Je vous remercie./.

publié le 15/11/2017

haut de la page