Examen périodique universel : Mexique

CONSEIL DES DROITS DE L’HOMME

me session de l’Examen Périodique Universel : Mexique}

Intervention de la France

(Genève, 10 février 2009 – Palais des Nations)

* * * * * *

Merci, Monsieur le Président.

Ma délégation souhaite tout d’abord remercier SE Fernando Gomez-Mont, Ministre de l’Intérieur, ainsi que la délégation qui l’accompagne, pour leur excellent rapport et pour la présentation très claire qui en a été faite.

Dans le cadre de ce dialogue interactif aujourd’hui, ma délégation souhaite poser 3 questions :

- Au Mexique, plus d’1 million d’enfants ne sont pas scolarisés. Quelles sont les mesures envisagées par le gouvernement mexicain pour garantir à tous les enfants l’accès à l’éducation et pour éradiquer le travail des enfants ?

- La rapporteur spécial sur la vente d’enfants, la prostitution des enfants et la pornographie mettant en scène des enfants a publié en 2008 un rapport sur la situation au Mexique. Où en est la mise en œuvre de ses recommandations, notamment celle concernant la lutte contre la prostitution infantile et le tourisme sexuel ?

- Des pressions sur les médias et des menaces à l’encontre des journalistes dans le cadre de l’exercice de leur profession sont régulièrement rapportées. Tout en prenant bonne note des informations apportées par la délégation mexicaine aujourd’hui s’agissant des réformes en cours pour lutter contre ce problème, ma délégation apprécierait d’avantage de précisions. Le Mexique envisage-t-il notamment des mesures de prévention pour remédier à cette situation ?

Ma délégation souhaite formuler les 3 recommandations suivantes :

- Prendre des mesures pour garantir la liberté de manifestation et pour assurer la protection des manifestants.

- Prendre les mesures nécessaires pour lutter contre les pratiques de torture et de mauvais traitements par les forces de sécurité dans les prisons, signalée par divers rapporteurs spéciaux, et lutter contre l’impunité en la matière.

- Améliorer les conditions de vie dans les prisons.

Je vous remercie.

publié le 15/12/2010

haut de la page