Envoi d’aide humanitaire en Syrie

A la suite de l’attaque chimique du 4 avril 2017 perpétrée par le régime syrien dans la ville de Khan Cheikhoun, Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international, a souhaité envoyer une aide humanitaire d’urgence aux victimes de cette attaque et aux personnels de santé qui les prennent en charge.

PNG

Près de 500 kilogrammes de médicaments d’urgence destinés à la lutte contre les effets des armes chimiques, ainsi que des équipements de protection complets sont envoyés via la Turquie et distribués par une ONG, l’Union des organisations de secours et des soins médicaux (UOSSM).

Les moyens ont été réunis par le centre de crise et de soutien du ministère, avec la contribution des ministères de la Défense et de l’Intérieur.

La France a condamné avec force l’attaque du 4 avril qui constitue une nouvelle violation inacceptable de la convention sur l’interdiction des armes chimiques (CIAC) et un nouveau témoignage de la barbarie dont le peuple syrien est victime depuis tant d’années. Elle appelle la communauté internationale à une réaction unanime contre de telles pratiques.

publié le 11/04/2017

haut de la page