Entretien d’Alain Juppé avec le professeur Michel Kazatchkine, Directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et le docteur Tewodros Adhanom Ghebreyesus, ministre de la Santé d’Ethiopie

Alain Juppé, ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères et européennes, recevra demain le professeur Michel Kazatchkine, Directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme et le docteur Tewodros Adhanom Ghebreyesus, ministre de la Santé d’Ethiopie, ancien président du conseil d’administration du Fonds mondial.

Engagée dans le Fonds mondial depuis la création en 2002, la France est le deuxième contributeur du Fonds avec 360 millions d’euros par an, en augmentation de 20 % pour la période 2011-2013. Cette contribution s’inscrit dans le cadre plus large de l’effort fourni par notre pays dans le domaine de la santé, qui représentait, en 2009, 12 % de ses engagements vers les pays les plus pauvres, soit près de 1 milliard d’euros.

A l’issue de cet entretien, le professeur Kazatchkine et le docteur Tewodros tiendront une conférence de presse au Quai d’Orsay pour présenter le rapport annuel du Fonds mondial. A quelques jours du Sommet du G8 de Deauville, ce rapport, intitulé "Faire la Différence", revient sur les résultats obtenus grâce aux programmes financés par le Fonds mondial dans 150 pays et qui, depuis 2002, ont permis de sauver 6,5 millions de vies. Le Fonds mondial doit lancer cette année sa stratégie pour la période 2011-2016 afin de continuer et d’étendre cet effort.

publié le 19/05/2011

haut de la page