Enjeux de la 146ème session du Conseil exécutif de l’OMS

La France participe à la 146ème session du Conseil exécutif de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui se déroule à Genève du 3 au 8 février 2020.

Le conseil exécutif de l’OMS

Le conseil exécutif est en charge d’appliquer les décisions et les directives de l’Assemblée de la Santé, et de lui donner des consultations. Il est composé de 34 membres techniquement compétents dans le domaine de la santé.

Il établira l’ordre du jour de l’Assemblée mondiale de la Santé de mai 2020 à qui il transmettra pour adoption les résolutions qu’il aura examinées.

Les Etats membres du conseil traiteront, entre autres :
• de la couverture santé universelle et des soins de santé primaires ;
• des urgences sanitaires ;
• des maladies non-transmissibles ;
• de la vaccination ;
• du cancer du col de l’utérus ;
• de la sécurité sanitaire des aliments ;
• du vieillissement ;
• des maladies tropicales négligées ;
• de la santé digitale.

Cette session du conseil s’inscrit dans un contexte particulier, quelques jours après que l’épidémie de nouveau coronavirus (2019-nCoV) a été déclarée comme une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI) par le Directeur général de l’OMS. La France, la Finlande et les Pays-Bas portent conjointement un projet de résolution sur la préparation aux urgences.

La France et l’OMS : 5 axes de coopération prioritaires

La France et l’OMS ont signé en décembre un nouvel accord-cadre pour la période 2020-2025 qui énonce 5 axes de coopération prioritaires :
• Le renforcement des soins de santé primaires, pour atteindre la Couverte sanitaire universelle ;
• Les urgences sanitaires ;
• L’amélioration de l’état de santé et de bien-être des populations ;
• Les objectifs de développement en santé ;
• La mise en place et le développement de l’Académie de l’OMS.

Dernière mise à jour le : 3 février 2020