En Haïti, des avancées incontestables qu’il faut conforter

34ème session du Conseil des droits de l’Homme

Dialogue interactif avec M. Gallon, expert indépendant sur la situation des droits de l’Homme en Haïti

Mardi 21 mars 2017 - Intervention de la France

La version prononcée fait foi.

Monsieur l’expert indépendant,

La France s’associe à la déclaration de l’Union européenne et tient à vous remercier pour la qualité de votre travail et à remercier les autorités haïtiennes pour leur coopération.

La France prend note du choix des autorités haïtiennes de ne pas renouveler le mandat de l’expert indépendant sur la situation des droits de l’Homme en Haïti.

Elle encourage Haïti à poursuivre les réformes dans le domaine des droits de l’Homme et à continuer à travailler avec le Haut-commissariat aux droits de l’Homme pour mettre en œuvre les recommandations reçues des mécanismes des droits de l’Homme, y compris celles de l’Examen périodique universel.

Comme vous le relevez, des progrès ont été faits notamment en matière d’Etat de droit mais la situation dans de nombreux domaines reste source de préoccupation et les droits fondamentaux doivent être une priorité dans le processus de reconstruction en Haïti.

La France est mobilisée en faveur de l’amélioration de la situation des droits de l’Homme et de la reconstruction en Haïti et se tient prête à aider les autorités et le Haut-commissariat aux droits de l’Homme pour mener à bien les nombreuses réformes qui permettront aux Haïtiens de voir leurs droits et libertés fondamentaux pleinement garantis. Je pense notamment à l’éradication de l’analphabétisme, à la protection de l’enfance et à la lutte contre la traite des êtres humains.

La France encourage ainsi le gouvernement d’Haïti à poursuivre ses efforts et à mettre à profit l’assistance technique du Haut-commissariat aux droits de l’Homme ainsi que le soutien que pourrait lui apporter la communauté internationale.

Monsieur l’Expert indépendant, je saisis enfin l’occasion de ce dialogue pour saluer l’excellent travail que vous avez mené en Haïti, il aura permis des avancées incontestables qu’il faut aujourd’hui conforter.

Je vous remercie./.

publié le 21/03/2017

haut de la page