Droits de l’Homme et Climat – Promesse de Genève (27/11/2015).

JPEG

La « Promesse de Genève pour les droits de l’Homme dans le cadre de l’action climatique » a été signée à Genève en février dernier par 18 pays. La France en faisait partie, affirmant ainsi sa volonté de mieux promouvoir et respecter les droits de l’Homme dans les actions de lutte contre le dérèglement climatique.

Vendredi 27 novembre, à 3 jours du lancement de la COP21, la Mission du Costa Rica a organisé une rencontre pour inciter d’autres pays à signer cette « Promesse de Genève ». 11 pays ont ainsi rejoint l’initiative.

A cette occasion, le Représentant permanent adjoint de la Mission a salué la présence de nombreux représentants de la société civile, acteurs incontournables de la COP21 et du Conseil des droits de l’Homme.

Le dérèglement climatique aura sans aucun doute un impact profond sur la jouissance des droits de l’Homme, tels les droits à la vie, à l’eau, à l’alimentation ou encore à la santé.

Le Conseil des Droits de l’Homme a organisé plusieurs débats en son sein. Cinq résolutions y ont été adoptées, la dernière datant de juin 2015, parrainée par la France.


Retrouvez l’intervention complète du Représentant permanent adjoint, M. Thomas Wagner :

- En français (version PDF) :

PDF - 18.8 ko
(PDF - 18.8 ko)


- En anglais (version PDF) :

PDF - 19 ko
(PDF - 19 ko)

publié le 15/02/2016

haut de la page