Dialogue interactif sur les violences contre les enfants

44ème session du Conseil des droits de l’homme

Dialogue interactif sur les violences contre les enfants

Intervention de la France

Genève, 2 Juillet 2020

La version prononcée fait foi.

Madame la Représentante Spéciale,

La France vous remercie pour votre rapport qui décrit avec précision l’impact des violences – dont les enfants sont encore trop souvent la cible – sur leur santé mentale.
En tant que signataire de la Convention relative aux droits de l’enfant et de ses trois protocoles facultatifs, la France tient à rappeler son engagement en faveur des droits de l’enfant, filles et garçons.
Vous insistez sur les initiatives régionales à mettre en place pour contribuer à préserver la santé mentale et le bien-être des enfants, dans la perspective de la mise en œuvre de l’Agenda 2030. La France se réjouit de l’attention croissante accordée dans votre rapport à la participation des enfants et à la prise en compte de leurs avis et points de vue.
A titre national, la France a mis en place un plan 2020-2022 interministériel de lutte contre la violence faite aux enfants. Cette stratégie est notamment fondée sur la sensibilisation, la libération de la parole, la facilitation des signalements et l’accompagnement des enfants. Elle vise à combattre toutes les formes de violences qui leur sont faites avec une attention particulière portée au cadre familial
Madame la Représentante Spéciale,
Quelles mesures recommandez-vous pour renforcer la participation des enfants dans les instances nationales et internationales ?
Je vous remercie.

Dernière mise à jour le : 2 juillet 2020