Droit des personnes âgées - Représentation permanente de la France

Droit des personnes âgées

Droit des personnes âgées

42ème session du Conseil des droits de l’homme

Dialogue interactif avec l’experte indépendante chargée de promouvoir l’exercice par les personnes âgées de tous les droits de l’homme

Intervention de la France

Genève, 11 septembre 2019

La version prononcée fait foi.

Merci Monsieur le Président,

Madame l’experte indépendante chargée de promouvoir l’exercice par les personnes âgées de tous les droits de l’homme,

La France vous remercie de votre rapport sur les droits des personnes âgées, en situation d’urgence et leur rôle clé dans la résolution des crises.

La France s’engage pour la justice sociale et la pleine participation des personnes âgées dans la société avec la loi « adaptation de la société au vieillissement ». La loi autonomie soumise au vote d’ici fin 2019 ainsi que la stratégie nationale de prévention contre la pauvreté viendront compléter ces objectifs.

L’aide humanitaire est une priorité de notre politique étrangère. Elle a été triplée pour atteindre 500 millions d’euros d’ici 2022. Elle bénéficie aux personnes âgées comme au reste des populations concernées. Dans la continuité du sommet humanitaire mondial de mai 2016, la France soutient une approche inclusive de la résolution des crises, qui implique également les personnes âgées.

La France défend, comme l’Union européenne, une approche universaliste des droits de l’Homme. Elle rappelle que la priorité doit être la pleine mise en œuvre des normes existantes, plutôt que d’envisager le développement d’un nouveau cadre juridique spécifique aux personnes âgées.

Madame l’experte indépendante, quelles sont les principales lacunes en matière de respect des droits de l’homme des personnes âgées que vous avez identifiées ?

Je vous remercie.

Dernière mise à jour le : 16 septembre 2019
Retour en haut