Décès de Stéphane Hessel

Stéphane Hessel, homme engagé et immense figure des droits de l’Homme, s’est éteint le 27 février 2013.

Né en 1917 à Berlin et naturalisé français 20 ans plus tard, Stéphane Hessel incarne le combat pour les droits de l’Homme. Secrétaire de la Commission des droits de l’Homme en 1948, il est l’un des artisans de la Déclaration universelle des droits de l’Homme. Toute sa vie a été consacrée à la défense de la dignité humaine.

Stéphane Hessel demeure une figure marquante à Genève, capitale mondiale des droits de l’Homme, depuis son passage comme Représentant permanent de la France auprès de l’Office des Nations unies entre 1977 et 1981. Revenant régulièrement à Genève, il avait notamment participé en 2009 à une conférence débat sur "L’intraitable diversité du monde : Adresse à l’universalité" en compagnie d’Edouard Glissant.

Le Conseil des droits de l’Homme lui a rendu hommage dès l’annonce de son décès en observant une minute de silence. Son Président a rappelé l’immense héritage de cette "figure monumentale des droits de l’Homme".

* * * * * *

Déclaration de M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires étrangères

Avec Stéphane Hessel disparait un combattant de la liberté et de la dignité humaine.

Engagé avec courage au service de causes justes et généreuses, à travers la diversité des époques qu’il a traversées, il est resté le témoin exigeant des valeurs de la Résistance.

Il fut également un grand diplomate, au service de la France et des Nations unies, défenseur ardent des droits de l’homme et de la paix. Citoyen engagé, son regard, sa lucidité, sa générosité, son enthousiasme, sa bienveillance et son amour de la justice nous manqueront.

Je m’incline avec gratitude et tristesse devant sa mémoire et j’assure sa famille et tous ses proches de ma profonde solidarité et de ma sympathie.

publié le 27/02/2013

haut de la page