Conseil d’administration du Bureau International du Travail

La 331ème session du Conseil d’Administration du Bureau International du Travail (BIT) s’est ouverte lundi 30 octobre à Genève.

Le Conseil d’administration de l’Organisation internationale du travail (OIT)

Le Conseil d’administration est l’organe exécutif de l’Organisation Internationale du Travail (le Bureau est le secrétariat de l’Organisation). Il se réunit trois fois par an, en mars, en juin et en novembre. Il prend des décisions concernant la politique du BIT, fixe l’ordre du jour de la Conférence internationale du Travail, adopte le programme et le budget de l’Organisation avant sa soumission à la Conférence, et élit le Directeur general.

Sur les différents points à l’ordre du jour de ce Conseil d’Administration (CA), la France s’attachera tout particulièrement à soutenir le processus de mise à jour des Conventions internationales du Travail, et de renforcement des organes de contrôle ; il s’agit d’avoir des outils pleinement adaptés au monde du travail globalisé de ce XXIème siècle.

JPEG

La position de la France

La France poursuivra la promotion de sa contribution tripartite à l’initiative du centenaire sur l’avenir du Travail. Elle présentera notamment sa proposition d’adoption d’un instrument de mise en œuvre de la Déclaration de Philadelphie lors de la 108ème session de la Conférence, en 2019, année du centenaire de l’Organisation internationale du travail.

La France rappellera son attachement au système de contrôle de l’OIT et apportera son soutien aux efforts de rationalisation du système des rapports d’application des conventions. La France propose notamment que l’OIT se dote d’un mécanisme incontestable d’interprétation des normes, prévu par sa Constitution, afin de garantir la crédibilité du système de supervision des normes dans son ensemble.

publié le 01/11/2017

haut de la page