Conférence sur la sécurité sanitaire internationale (22-23/03)

Les 22 et 23 mars 2016 à Lyon, la France a accueilli une conférence de haut niveau sur la sécurité sanitaire internationale co-organisée avec la Commission européenne et placée sous le patronage de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et de la Présidence néerlandaise de l’Union Européenne. Le Président de la République, la ministre des Affaires sociales et de la Santé (Marisol Touraine) et le secrétaire d’État chargé du développement et de la Francophonie (André Vallini), ont participé à cette conférence.

"L’OMS estime que chaque jour, 100 000 vols transportent 8,6 millions de passagers et 17,5 milliards de dollars de marchandises. C’est dire la probabilité de dissémination et le potentiel dévastateur des maladies infectieuses émergentes, au Nord comme au Sud. Les flambées épidémiques ne peuvent pas être prévues avec certitude mais nous devons mieux les connaître et agir avec des mesures adaptées de vigilance, de préparation, de détection et de riposte" - François Hollande, Lyon, le 23 mars 2016.



Cette conférence avait pour objet de proposer des solutions pour contribuer au renforcement des capacités des pays dans le cadre du Règlement Sanitaire International (RSI 2005). Conçu pour assurer et améliorer la capacité des États pour prévenir, détecter, évaluer, alerter, et répondre aux menaces pour la santé publique, le Règlement sanitaire international (2005) est la pierre angulaire de la sécurité sanitaire internationale. Le Règlement Sanitaire International (RSI) est un accord juridiquement contraignant signé par les 196 États membres de l’OMS qui s’engagent à collaborer au profit de la sécurité sanitaire mondiale

Cependant, après 10 ans de mise en œuvre, le RSI est aujourd’hui mis à l’épreuve de la réalité. H1N1, H7N9, H5N1, Mers-COV, fièvre de Lassa, choléra, fièvre jaune, Ebola, Zika : la diversité et la fréquence croissantes des événements graves, infectieux ou autres, invitent à consolider sa mise en œuvre, en particulier en renforçant les capacités fondamentales des États.

Des partenaires du monde entier se sont retrouvé à Lyon pour partager leurs points de vue et leurs idées sur la manière d’améliorer la sécurité sanitaire mondiale. Au moment où l’OMS travaille à adapter sa structure aux défis posés par les urgences sanitaires, il est en effet essentiel de développer une approche et des outils communs permettant d’accélérer la mise en œuvre du RSI.

Dans le cadre de cette conférence, les participants ont pris connaissance du rapport de situation sur le rôle du RSI dans la riposte à Ebola, et ont étudié comment évaluer et construire les capacités et la coopération entre les États. La discussion sur le renforcement des systèmes de santé, qui doit être un engagement intersectoriel passant notamment par la formation adéquate des acteurs, a été un des temps forts de la conférence.

La conférence s’est voulue une contribution aux réflexions pour l’accélération de la mise en œuvre du RSI (2005) notamment dans la perspective de la 69ème Assemblée Mondiale de la Santé en mai 2016, et dans les domaines d’action suivants :
• Encourager une mise en œuvre intersectorielle du RSI (2005) ;
• Promouvoir une approche intégrée entre le RSI et le renforcement des systèmes de santé ;
• Promouvoir une approche « one health », pour des programmes à l’interface entre santé humaine et santé animale, à travers des programmes communs entre OMS et OIE ;
• Renforcer la coopération entre les organisations et les initiatives impliquées dans la mise en œuvre du RSI ;
• Accélérer le développement de professionnels de santé compétents, et en particulier, renforcer les capacités des points focaux nationaux ;
• Améliorer la diversité, la quantité et la qualité des formations pour le renforcement et l’évaluation des capacités en favorisant des méthodes innovantes (exercices de simulation, revues après action, revues par les pairs, travail conjoint entre plusieurs pays, plateformes « e-learning », technologie virtuelle) ;
• Présenter les quatre composantes du cadre de suivi et d’évaluation du RSI, et en particulier l’évaluation externe conjointe de l’OMS et ses liens avec les activités d’autres organisations (OIE, FAO, ECDC…) ;
• Renforcer la gouvernance du RSI et le rôle des Etats et des régions.

La conférence s’est achevée le 23 mars par un panel ministériel et elle a été clôturée par Margaret Chan, directrice générale de l’OMS et par François Hollande, Président de la République.


Discours lors de la Conférence sur la sécurité... par elysee

Retrouvez le texte complet de l’intervention du Président de la République.

PDF - 32.3 ko
(PDF - 32.3 ko)

Le Président de la république a enfin assisté à la première réunion de la commission des Nations unies sur les emplois en santé et la croissance économique, lancée le 2 mars 2016 par le Secrétaire général des Nations Unies ; initiative co-présidée avec son homologue sud-africain, Jacob Zuma, Président de la république d’Afrique du Sud. Cette commission est chargée de formuler des propositions d’actions sur la manière de soutenir la création d’emplois pérennes dans le secteur sanitaire et social. Retrouvez le discours prononcé par le Président de la république à cette occasion.

Pour en savoir plus sur cette conférence, retrouvez le programme en français.

PDF - 209.4 ko
(PDF - 209.4 ko)

Download the program in English.

PDF - 210.1 ko
(PDF - 210.1 ko)

En savoir plus sur le Règlement sanitaire international.

publié le 25/04/2016

haut de la page