Conférence d’engagement de contributions du HCR

CONFERENCE D’ENGAGEMENT DE CONTRIBUTIONS DU HCR

Allocution de M. Jean-Baptiste MATTEI, Ambassadeur, Représentant permanent de la France auprès de l’Office des Nations Unies à Genève

(Genève, 9 décembre 2008 – Palais des Nations)

* * * * * *

Monsieur le Président,

Monsieur le Haut Commissaire,

Mesdames et Messieurs les Délégués,

Je souhaiterais tout d’abord remercier le Haut Commissaire pour sa présentation des besoins du HCR pour 2009. L’appel global ainsi présenté illustre l’ampleur de la tâche de l’Organisation et la nécessité d’un engagement renouvelé des Etats Membres. Je suis donc particulièrement heureux de réaffirmer ici l’engagement pris par la France d’apporter à l’action du HCR tout son soutien politique, diplomatique, opérationnel et financier.

Je souhaite réitérer le soutien complet de notre pays au HCR dans l’exécution de son mandat pour la protection des réfugiés et des autres personnes qui en dépendent et la recherche de solutions durables, dans cette optique la France se réjouit de participer demain au Dialogue que vous organisez, M. Le Haut Commissaire, sur les situations de réfugiés prolongées qui touchent d’ores et déjà 6 millions de personnes dans le monde, sans compter les Palestiniens.

2008 a été une année importante pour les relations entre la France et le HCR avec la signature d’un accord-cadre. Outre une coopération institutionnelle, cet accord prévoit la mise à disposition de personnel, d’expertise et de moyens logistiques au HCR. Certaines modalités de cet accord restent encore à définir mais la qualité des échanges entre la France et le HCR telle qu’observée lors des réunions bilatérales laisse présager une coopération fructueuse en 2009.

Pour 2009, nous sommes dans un exercice financièrement trés contraint, mais nous sommes également parfaitement conscients que les besoins du HCR, comme des autres agences qui sont appelées à gérer la mobilité humaine sont appelés à s’amplifier. Monsieur le Haut Commissaire, je puis vous assurer que nous nous efforçons, dans le cadre des arbitrages budgétaires en cours de maintenir notre présence dans le groupe des grands donateurs de façon à ce que la France garde une contribution financière à hauteur de ses engagements politiques. Tout comme les années précédentes, notre contribution sera non affectée à plus de 70 %, donnant ainsi au HCR la souplesse nécessaire pour compenser l’insuffisance de ses ressources régulières.

En conclusion, je tiens à nouveau à vous exprimer, Monsieur le Haut Commissaire, le plein soutien de la France et je vous souhaite, ainsi qu’à toute votre équipe, grand succès dans l’accomplissement de votre mandat.

PDF - 20.2 ko
Téléchargez le texte de l’intervention en format PDF
(PDF - 20.2 ko)

publié le 15/12/2010

haut de la page