Lutte contre le SIDA - Conférence AFRAVIH (du 20 au 23/04/2016)

L’innovation est essentielle pour surmonter les obstacles et ainsi contribuer à mettre fin au sida et autres épidémies.

PNG

Le thème de l’innovation devrait être largement débattu lors de la 8ème Conférence internationale francophone VIH/hépatites Conférence « AFRAVIH 2016 » qui se tient du 20 au 23 avril 2016 à Bruxelles.

L’initiative UNITAID a été lancée en septembre 2006 à l’initiative de la France et du Brésil. Elle est hébergée par l’OMS et finance des programmes visant à faciliter l’accès aux produits de santé (traitements, tests diagnostic et outils de prévention) contre les trois grandes pandémies : le VIH/Sida, le paludisme et la tuberculose. UNITAID cherche à corriger les imperfections du marché (prix élevés, offres insuffisantes, situations de monopole…) pour obtenir un impact sur la santé publique.

UNITAID a organisé le 20 avril 2016, dans le cadre de la Conférence AFRAVIH 2016, un symposium afin de présenter la nature de ses interventions. Philippe Meunier, l’ambassadeur français chargé de la lutte contre le VIH/sida et les maladies transmissibles, a participé à cet évènement.

UNITAID, dont le principal contributeur est la France, soutient en effet la cible mondiale des 90-90-90 (90 % de toutes les personnes vivant avec le VIH connaissent leur séropositivité, 90 % de toutes les personnes vivant avec le VIH bénéficient d’une thérapie antirétrovirale et que pour 90 % de toutes les personnes bénéficiant d’une thérapie antirétrovirale, la charge virale soit supprimée), et se trouve en première ligne de la riposte mondiale face au VIH en s’efforçant :

JPEG
Nombre d’innovations soutenues par UNITAID et mises au point par ses partenaires ont eu d’énormes répercussions : presque 13 millions de personnes vivant avec le VIH bénéficient à ce jour d’un traitement antirétroviral, contre 1,6 million seulement en 2006, ce qui est dû en grande partie à une division par 10 du prix des médicaments.

UNITAID a investi plus de 700 millions d’euros dans des programmes de dépistage et de traitement pour le VIH/sida, directement ciblés sur les femmes et les enfants, en collaboration avec l’UNICEF, la Fondation Clinton ou encore ESTHER dans les pays francophones.

Ces programmes ont été transférés et mis en œuvre de façon systématique dans les pays et surtout par le Fonds Mondial et les grands programmes bilatéraux (tels le PEPFAR).

En effet, UNITAID finance les idées les plus prometteuses pour promouvoir des solutions sanitaires qui permettent à ses partenaires d’avoir le plus fort impact.

Source : Unitaid. En savoir plus sur Unitaid.

En savoir plus sur la politique française en matière de soutien aux financements innovants pour le développement

publié le 20/04/2016

haut de la page