COP8 - 8ème conférence des parties à la Convention cadre de la lutte anti-tabac (1er-6 octobre 2018)

La 8ème conférence des parties à la Convention cadre de la lutte anti-tabac (COP 8) se tient à Genève du 1er au 6 octobre.

Cette réunion, organisée tous les deux ans par le secrétariat de la Convention cadre de la lutte anti-tabac (CCLAT), permet aux États parties à la convention de définir les orientations de mise en œuvre des principales mesures du traité, de discuter des avancements en matière de réduction du tabagisme et d’examiner les nouveaux enjeux.

PNG

Objectifs de la COP 8 : accélérer la lutte contre le tabagisme dans le monde

La huitième session de la Conférence des Parties à la Convention-cadre de l’OMS pour la lutte antitabac vise à échanger sur l’avenir de la lutte antitabac en vue d’un monde plus sain et durable, dans le contexte des Objectifs de développement durable,
Le 1er octobre 2018, la COP8 tiendra également son premier Segment de haut niveau sur « la lutte antitabac et l’action mondiale pour le climat ».
La France a co-organisé un side event sur la thématique « vers une génération sans tabac », en partenariat avec la Norvège, le Royaume-Uni, l’Uruguay et le Canada.

Retrouvez l’agenda complet de cette conférence

La France mobilisée pour la réduction du tabagisme

  • Au niveau international, la France est engagée dans la lutte contre le tabagisme, qui est un enjeu majeur de santé publique. Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’épidémie de tabagisme tue plus de 7 millions de personnes chaque année et la moitié des consommateurs actuels mourront d’une maladie liée au tabac. La France soutient l’action de l’Organisation mondiale de la santé et le secrétariat de la convention cadre de la lutte anti-tabac.
  • Au niveau national, la lutte contre le tabagisme est une priorité de santé publique. Le tabac est la première cause évitable de mortalité. Plusieurs mesures ont été mises en place pour lutter contre le tabac, notamment le paquet de cigarettes neutre, l’interdiction de fumer dans les lieux publics ou le remboursement par la sécurité sociale des substituts nicotiniques pour aider à l’arrêt de la consommation. La France a lancé son nouveau programme national de lutte contre le tabac pour la période 2018-2022.

publié le 05/10/2018

haut de la page