CDH31 - Débat annuel sur les droits des personnes handicapées.

=== 31ème Session du Conseil des droits de l’Homme ===
Débat annuel sur les droits des personnes handicapées
Article 11 de la Convention relative aux droits des personnes handicapées
(Situations de risque et urgences humanitaires)

Intervention de la France
(vendredi 4 mars 2016)



Monsieur le Président,

La France souscrit à la déclaration de l’Union européenne et salue la tenue de ce débat annuel dédié aux droits des personnes handicapées.

Les personnes handicapées font rarement l’objet d’une attention particulière lors de la gestion des situations d’urgences humanitaires, ce qui réduit d’autant leur accès aux ressources apportées.

Leur situation se révèle encore plus difficile dans le cas des filles et des femmes handicapées. Ces personnes particulièrement vulnérables se trouvent souvent à la merci de groupes violents et courent les plus hauts risques lors des catastrophes et des conflits.

La France est engagée dans une politique inclusive visant à mieux prendre en compte les besoins des personnes handicapées dans la société. Elle salue la reconnaissance, dans les Objectifs de développement durable et dans les consultations en vue du Sommet humanitaire mondial, de la nécessité de prendre en compte la situation particulière des personnes handicapées.

Il appartient à chacun de nos Etats d’agir concrètement pour favoriser la pleine jouissance de l’article 11 de la Convention relative aux droits des personnes handicapées, afin d’assurer à ces personnes le respect effectif de leurs droits, même en temps de crise.

La France souhaiterait poser la question suivante aux panélistes, et en particulier au représentant du Haut-Commissariat aux réfugiés : Comment intégrez-vous concrètement la dimension du handicap dans la conduite de vos actions sur le terrain ?

Et quelle forme revêt le dialogue que vous conduisez avec les différents acteurs pour assurer une prise en compte effective de cet enjeu sur les différents théâtres d’opération ?

Je vous remercie./.

publié le 04/03/2016

haut de la page