CDH - Dialogue sur les disparitions forcées ou involontaires

39ème session du Conseil des droits de l’Homme

Dialogue interactif avec le Groupe de travail sur les disparitions forcées ou involontaires

Intervention de la France

Genève, 12 septembre 2018

La version prononcée fait foi.

Monsieur le Président,
Mesdames et Messieurs les membres du Groupe de travail sur les disparitions forcées,

La France salue l’important travail accompli par votre groupe pour mettre en lumière ce fléau qui reste malheureusement observé dans un nombre important de pays.

Par le considérable travail d’enquête que vous avez accompli, vous contribuez à soulager la souffrance des victimes et de leurs familles et à faire respecter leur droit à la vérité. Votre mandat est essentiel pour prévenir les cas de disparitions forcées. Il est pleinement complémentaire aux travaux du Comité des disparitions forcées et à la Convention internationale pour la protection de toutes les personnes contre les disparitions forcées qui l’a institué et que nous appelons tous les Etats à ratifier.

La France vous encourage à poursuivre vos travaux pour développer de meilleurs cadres normatifs afin de lutter contre ce fléau. Nous encourageons par ailleurs les Etats à coopérer pleinement avec le groupe de travail.

Soyez assuré de la détermination de la France à soutenir votre action.

publié le 12/09/2018

haut de la page