CDH 37 - Réunion-débat sur la promotion de la tolérance

PNG

37ème session du Conseil des droits de l’Homme

Réunion-débat sur la promotion de la tolérance, l’inclusion, l’unité et le respect de la diversité dans le contexte de la lutte contre la discrimination
raciale

Intervention de la France

Genève, le lundi 19 mars 2018

La version prononcée fait foi.

Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs,

La France souscrit à la déclaration de l’Union européenne et salue la tenue de ce débat.

En cette année où nous célébrons le 100ème anniversaire de la naissance de Nelson Mandela, les valeurs de respect et de tolérance pour lequel il s’est battu, doivent guider l’action des Etats.

Mais la tolérance n’est jamais un acquis. Comme le rappelait notre Président l’été dernier : « Le racisme ordinaire pullule dans le vocabulaire, dans les caricatures. Il ferme le marché du travail à des jeunes gens que stigmatisent un nom ou un prénom. Les conflits du monde s’invitent dans certains territoires de notre République, créant des divisions qui chassent les enfants juifs de certaines écoles ou enferment sur leur communauté des familles issues de l’immigration. ».

C’est avec cette conscience des enjeux que la République française fait de la lutte contre le racisme une priorité de long terme. Le nouveau plan d’action de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, pour les 3 années à venir, sera lancé sous peu, et mettra en particulier l’accent sur la lutte contre le discours de haine en ligne.

Le premier plan d’action lancé en 2015 a donné lieu à une forte mobilisation de l’ensemble des autorités françaises, avec 40 mesures concrètes. Mobiliser la nation, sanctionner chaque acte raciste ou antisémite et protéger les victimes, former les citoyens par l’éducation et la culture et protéger les internautes de la propagation de la haine, tels sont les objectifs de ce plan. Il a également instauré une semaine annuelle d’éducation et d’action contre le racisme et l’antisémitisme dans les écoles et les administrations. Cette semaine commence précisément aujourd’hui dans notre pays.

Mesdames et messieurs les panélistes,

Quelles actions positives susceptibles d’améliorer « l’indice de tolérance » de nos sociétés préconisez-vous ?

Je vous remercie./.

publié le 19/03/2018

haut de la page