Birmanie – Signature de l’accord tripartite

La France salue l’accord conclu le 6 juin entre le gouvernement civil birman, le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD).

Cet accord tripartite constitue une étape importante dans la préparation des conditions nécessaires pour un retour sûr, volontaire, digne et durable des réfugiés Rohingyas. Il s’inscrit en cohérence avec la déclaration du Président du Conseil de sécurité du 6 novembre 2017 et la déclaration à la presse du Conseil de sécurité du 9 mai dernier.

À cet égard, la France continue de soutenir l’action des Nations Unies et des organisations humanitaires sur le terrain.

La France appelle les autorités birmanes à coopérer pleinement avec Mme Christine Schraner Burgener, la nouvelle envoyée spéciale du Secrétaire général des Nations unies, et à mettre en œuvre l’ensemble des recommandations du rapport de la Commission Annan, comme elles s’y sont engagées, afin de traiter les causes profondes de la crise.

La France réitère son soutien à la transition démocratique birmane et aux efforts du gouvernement conduit par Mme Aung San Suu Kyi en vue de faire progresser l’État de droit et le respect des droits de l’Homme et des libertés publiques en Birmanie.

publié le 11/06/2018

haut de la page